Panier
0



Nous avons bien recu votre message!

Fermer


Oops!  Il y a eu un problème

Fermer

Géothermie, les erreurs à éviter

Géothermie, les erreurs à éviter

Maîtriser la géothermie : les erreurs éviter

Sommaire

Les erreurs à éviter en phase d'étude géothermique

Sous-estimer les besoins thermiques du bâtiment

Les échangeurs géothermiques fermés sont des réserves d’énergie thermique, pas de puissance extractible…Dans ce cas il faut bien partir sur un COP de 6 ui permet de maximiser la puissance extraite du sol. 

Sur-estimer la puissance à installer

  • Ne pas sur dimensionner pour réchauffer très rapidement un local, préférez un appareil de chauffage qui permet de sentir la chaleur rapidement plutôt que de consommer trop. Le caleosol est idéal pour cela.
  • Eviter le pied de pilote trop important, la PAC ne fonctionnera pas de façon optimale. 

-> Mieux vaut sur-dimensionner le captage (ce qui va augmenter le COP) que la pompe qui va diminuer le COP.

Par exemple, pour cette maison RT2012 de 150m² à Orléans, avec le captage calculé au plus juste de 94 mètres, le COP moyen sur l’année est de 4,63 y compris ECS et geocooling en prime. 

Géothermie calculé au plus juste
Géothermie calculé au plus juste

En proposant un COP de 5, le captage passe de 94 à 132 mètres. C'est à dire que la géothermie aura aussi une capacité de 40% supérieure au minium laissant un bonne marge pour les incertitudes sur le chauffage. 

Géothermie calculé avec un COP de 5
Géothermie calculé avec un COP de 5

Considérer que les émetteurs sont prévus pour un régime 70/50°C

Ils émettront 2 fois moins à 52,5/47,5°C, mais ils émettront quand même. Et si on a divisé par 3 la puissance installée (par rapport au P50), ce sera un régime 44/39°C !

Partir avec un COP faible

On peut comprendre qu’on souhaite éviter de trop promettre au maître d’ouvrage, encore faut-il partir sur des valeurs réalistes.

De plus, sous-estimer le COP va conduire à sous-estimer les besoins géothermiques, et donc le nombre d’échangeurs. Ne pas oublier que la puissance restituée = Puissance thermique + puissance électrique. La puissance restituée étant une donnée d'entrée. 

Installer des VMC avec résistance électrique

Le réseau de chauffage est prévu pour chauffer, la VMC pour ventiler. Si on veut éviter de souffler un air trop froid, on peut penser double-flux / alimentation de la CTA par la PAC. La résistance électrique risque de prendre le pas sur la géothermie et consommera 5 fois plus. 

Surestimer les coûts de maintenance

Pour les PAC qui contiennent plus de 2 kg de fluide frigorigène le contrôle d’étanchéité est obligatoire annuellement (et même plus souvent au-dessus d’autres seuil, cf. arrêté du 7 mai 2007).

Généralement, on aura un masse moindre pour les bâtiments ECb : bien qu’il soit recommandé de procéder à cette maintenance, il n’est pas nécessaire qu’elle ait lieu 2 fois par an.

Les erreurs à éviter en phase de réalisation géothermique

Retenir une PAC plus puissante

PAC qui va nécessiter des températures plus élevées coté émission, et probablement plus faibles coté géothermie, tout en favorisant des cycles courts : idéal pour dégrader le COP (et donc consommer plus d’électricité)

Oublier de programmer les lois d’eau

Ou miser sur un départ constant, ou encore programmer la loi d’eau en sortie de ballon tampon (vanne de mélange)

plutôt qu’en sortie PAC (consigne en sortie compresseur)

Ne pas équilibrer les sondes

Ce qui implique plus de pertes de charge, un débit total diminué, une sollicitation peu homogène du sous-sol… et

donc des COP dégradés et une consommation électrique augmentée.

Ne pas asservir les auxiliaires

C’est un peu l’ampoule qui reste allumée quand il n’y a plus personne, au cas où quelqu’un reviendrait. Les pompes doivent être arrêtées quand il n'y a pas de besoins.

Ne pas mettre de coulis autour des sondes

Outre le contact thermique, le coulis assure aussi la protection du sous-sol contre les pollutions en surface (notamment charriées par la pluie). En tout état de cause, c’est illégal.

Faire appel à un foreur non qualifié

Ça reste possible légalement, avec une procédure d’autorisation au titre du Code Minier, dont avis d’enquête publique.

Quelques règles sur la température d'émission géothermique

Ne pas confondre :

– température maximale d’émission (aux conditions nominales) ;

– et température moyenne de sortie PAC (représentatif d’un COP saisonnier).

Implication sur les PAC

Le COP saisonnier sera toujours meilleur que le COP en charge nominal, ce qui très important pour la réssource géothermique. 

Questions / réponses des internautes

²

Autres articles sur la géothermie

Corbeille géothermique puissance

Corbeille géothermique puissance

Corbeille géothermique: Calculer la puissance, la quantité de corbeilles géothermiques à installer. Estimations et calculs

free cooling géothermie

free cooling géothermie

free cooling géothermie : le free cooling permet de rafraîchir un bâtiment sans pompe à chaleur. Découvrez le fonctionnement et comment dimensionner

chauffage par géothermie

chauffage par géothermie

Le chauffage par géothermie: le guide, l'offre de produits pour le chauffage par géothermie, étude gratuite

Bypass pour géocooling

Bypass pour géocooling

Géocooling : le bypass est un appareil qui permet d'utiliser le géocooling avec votre plancher, mur ou plafond rafraîchissant sans démarrer la pompe à chaleur géothermique

Etude géothermique géocooling gratuite

Etude géothermique géocooling gratuite

Etude géothermique gratuite: sous 48 heures, recevez votre étude de faisabilité géothermique incluant COP de la pompe à chaleur géothermique, consommations... Logiciel développé par BRGM, AFPG, ADEME

Corbeille géothermique

Corbeille géothermique

Corbeille géothermique: caractéristiques, mise en oeuvre, moyens à utiliser, calcul de l'installation de corbeilles thermiques avec une pompe à chaleur géothermique

Géothermie RT2012 : bien paramétrer l'étude RT2012

Géothermie RT2012 : bien paramétrer l'étude RT2012

Les logiciels de calcul RT2012 ont souvent des paramètres par défaut qui défavorisent la géothermique; Voici les conseils pour remettre la géothermie au devant de la scène

pompe à chaleur géothermique: capacité, sondes, performance

pompe à chaleur géothermique:  capacité, sondes, performance

Pompe à chaleur géothermique: Choisir la capacité de la pompe, le type de sonde géothermique, calculer et optimiser la performance du système pour le chauffage, l'ECS et le rafraîchissement

Plancher chauffant géothermique

Plancher chauffant géothermique

Le plancher chauffant géothermique: comment faire, le parcours à suivre, les composants pour réussir simplement votre projet de géothermie

$("a[href='#top']").click(function() { $("html, body").animate({ scrollTop: 0 }, 500); return false; }); $("a[href='#tous-les-guides']").click(function() { $("html, body").animate({ scrollTop: $('.tous-les-guides').offset().top }, 500); return false; }); $("a[href='#question-reponse']").click(function() { $("html, body").animate({ scrollTop: $('.question-reponse').offset().top }, 500); return false; });