Panier
Panier
0



Nous avons bien recu votre message!

Fermer


Oops!  Il y a eu un problème

Fermer
Entrez votre numéro de téléphone et on vous rappelle tout de suite
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Entrez votre numéro de téléphone et on vous rappelle tout de suite
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
  Une question ?   

Géocooling - le froid renouvelable

Géocooling - le froid renouvelable

Le géocooling - Le froid renouvelable

Sommaire

La climatisation, un nouvel enjeu environnemental 

Les besoins en rafraîchissement augmentent avec les effets du réchauffement climatique, une isolation accrue des bâtiments associée à des apports internes et solaires importants et une demande croissante de confort d’été. La tentation de tout miser sur les systèmes classiques de climatisation est forte. Pourtant,ces systèmes ont un effet induit contribuant à l’accentuation de l’effet d’îlot de chaleur urbain: en effet, ces systèmes rejettent encore plus de chaleur dans l’atmosphère au voisinage du bâtiment qu’ils n’en évacuent de l’intérieur de celui-ci. En outre, le risque d’anéantir toutes les économies d’énergie réalisées en chauffage avec la RT2012 est très probable en fonction du niveau de température atteint durant les périodes chaudes.

Le géocooling, votre solution de climatisation écologique

  • Il existe des solutions qui ne consomment pas ou très peu d’énergie, sans compromis sur le confort. La géothermie de surface en fait partie grâce notamment au géocooling, terme qui désigne l’utilisation directe de la fraîcheur du sous-sol, sans recours à une pompe à chaleur, pour assurer le refroidissement des bâtiments. Le refroidissement peut se faire depuis l’eau d’une nappe souterraine, des sondes géothermiques horizontales ou verticales ou des corbeilles géothermiques.
  • Le géocooling peut être pris en compte dans la réglementation thermique RT2012 grâce à un « titre V » initié par l’AFPG et validé depuis 2 ans. C’est-à-dire que l’on peut maintenant rafraîchir tout en étant conforme à la réglementation en vigueur si on utilise cette technologie.
  • Le géocooling peut être installé en complément d’un système de chauffage existant comme une chaudière gaz avec plancher chauffant ou d’un système de chauffage par géothermie.
  • Même en utilisant un plancher en parquet ou en rénovation, on peut maintenant utiliser le froid passif en utilisant des systèmes de rafraîchissement très minces pouvant s’installer presque partout.

Les bienfaits du rafraîchissement passif par géocooling pour votre budget, votre santé et pour la planète

  • En utilisant le rafraîchissement passif, on a la possibilité d’éviter de condenser l’eau, ce qui est la principale source de consommation d’une climatisation (environ les deux tiers). Ce froid peut idéalement être diffusé à l’aide de systèmes rafraîchissants intégrés en plancher, mur, ou plafond, afin de rafraîchir la structure même du bâtiment et de bénéficier de son inertie. L’air est rafraîchi mais surtout ce sont les surfaces fraîches qui rendent le système agréable. Une alternative, moins onéreuse et plus facile à installer, est de rafraîchir l’air intérieur, via la ventilation (air repris à l’extérieur) ou via des ventilo-convecteurs (air repris dans le bâtiment). Cette solution ne permet toutefois pas le même niveau de confort, du fait que les parois ont tendance à rester plus chaudes.
  • Le rafraîchissement passif a aussi un avantage indéniable sur la santé en supprimant l’air trop sec, l’air glacé qui vous tombe sur la nuque et le bruit intérieur et extérieur.
  • Et surtout, une fois installé, le rafraîchissement passif ne consommera presque rien, juste de quoi alimenter une petite pompe de très faible consommation électrique pour faire circuler l’eau dans les tuyaux.

Présentation del’Association française des professionnels de la géothermie (AFPG)

Créée en juin 2010, l’AFPG fédère aujourd’hui une centaine d’entreprises représentant les métiers de l’énergie géothermique en France métropolitaine et dans les Territoires d’Outre-Mer. Elle est organisée en deux filières :

  • La géothermie de surface pour des projets de chaleur et de froid à l’attention des maisons individuelles, des logements collectifs et bâtiments du tertiaire. Ces opérations sont assistées par des pompes à chaleur géothermique.
  • La géothermie profonde dont les applications s’étendent des réseaux de chaleur urbains, aux applications agro-industrielles (serres agricoles…) et aux centrales de coproduction de chaleur et d’électricité(exemple en Alsace).

Les missions de l’AFPG s’articulent autour de quatres grands axes :

  • Représenter et fédérer les professionnels de la filière
  • Informer les collectivités, les industriels et les particuliers des ressources et de la diversité de l’offre géothermique,
  • Accompagner les Pouvoirs publics en matière de réglementation, de législation et de qualification.
  • Assurer la promotion de la géothermie : énergie renouvelable,décarbonée, locale et non-intermittente. Elle remplace avantageusement les énergies fossiles en restant compétitive dans la durée, loin des sursauts tarifaires de ces dernières. De plus, elle répond efficacement et durablement aux besoins de chaleur, mais aussi de froid des bassins de vie et d’activité économique.

On en parle sur Linkedin

No items found.

Autres articles sur le free cooling

No items found.
Questions fréquentes FAQ

FAQ

No items found.
D'autres questions? Contactez nous